chaque être possède dix mille mètres de ciel bleu sur sa tête. antoine de saint-exupéry

30 mars, 2009, 18:50
Classé dans : - Environnement !

 dans - Environnement ! 1431274371_smallRéchauffement climatique

Earth Hour : «Une heure pour la planète»

Article publié le 29/03/2009«Une heure pour la planète», l’opération lancée par le WWF, le Fonds mondial pour la Planète, il y a déjà deux ans, encourage les habitants des grandes villes, dans le monde entier, d’éteindre les lumières durant une heure le dernier samedi du mois de mars à 20h30 locale. Un geste pour le climat. Un appel qui s’adresse aux citoyens, mais pas seulement, puisque beaucoup de grandes villes ont aussi répondu présent. A Paris c’est la Tour Eiffel qui a été symboliquement éteinte durant une heure. A New York des bâtiments célèbres et parmi les plus éclairés du monde ont plongé dans l’obscurité.

Avec notre correspondant à New York, Philippe Bolopion

Pendant une heure, New York a cessé d’être New York. La plupart des lumières criardes de Times Square se sont éteintes. Les enseignes de Broadway ont plongé dans une demi-obscurité. La pointe de l’Empire State Building a perdu ses couleurs, le quartier général de l’ONU au bord de l’East River s’est assombrit, même les ponts de Manhattan, y compris le célèbre Brooklyn Bridge, ont disparu de la nuit new-yorkaise.

Dans les rues, tout le monde n’a pas immédiatement compris ce qui se passait, mais la nouvelle s’est répandue aussi rapidement que les lumières s’éteignaient. Pendant une heure, New York, si gourmande en énergie, s’est joint à l’opération «Une heure pour la planète» lancée par le Fonds mondial pour la nature.

Symbole

Les économies d’électricité seront sans doute modestes. Beaucoup de New-Yorkais ignoraient tout de l’événement et les habitudes ne changent pas en un soir. La ville reste abominablement surchauffée en hiver et en été, la climatisation fonctionne à plein régime, partout et tout le temps.

Mais New York est aussi une ville de symbole et en ce mettant en veilleuse, la Grosse Pomme extravagante a prouvé au reste du monde qu’elle n’était pas totalement étrangère aux préoccupations environnementales du reste de la planète.


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

LA VERITE SVP |
camerounais |
C'est facile! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ressentir la paix et la joi...
| La Zone
| INFINITY7